Les différents gels de construction de faux ongles

J’ai trouvé utile de vous expliquer les différences entre les différents gels de construction de faux ongles ainsi que dans quels cas il serait plus judicieux de les utiliser.

Tout d’abord vous devez savoir qu’il existe plusieurs sortes de gels :

1) Le gel de base appelé aussi gel adhérent

Il est indispensable et fait partie d’une étape obligatoire dans le protocole de pose de faux ongles. Il à pour fonction de faire tenir les couches des différents gels suivants. Il doit normalement se poser en une couche fine mais parfois deux et être catalysé sous lampe uv ou led selon la compatibilité des produits. Une fois catalysé vous ne devez pas retirer sa couche collante car c’est elle qui permet l’adhésion des gels suivants. Le gel adhérent est inutile si vous utilisez un gel monophase ( je vous explique tout cela un peu plus bas ).

Dans mes vidéos youtube, vous pourrez voir que je n’utilise pas systématiquement de base malgré le protocole classique en prothésie ongulaire car je respecte le protocole des marques. Je vous en ai déjà expliqué la raison plus en détail dans cette page intitulée les différents protocoles de faux ongles. Je vous invite à lire cette page pour que vous puissiez comprendre le pourquoi du comment.

2) Le gel monophase

Le gel monophase est un gel 3 en 1 c’est à dire qu’il à plusieurs fonctions : Il fait office de gel de base, de construction et de finition.

Il s’applique en 3 étapes :

  1. La base : en couche fine
  2. la construction : construction + bombé ( bombé = apex )
  3. la finition : en couche fine

Il est par conséquent très économique.

3) Le gel de modelage

Les gels de construction ( ou de modelage ) sont des gels de différentes viscosité ( fluide, moyenne, épaisse ) et se déclinent dans différentes couleurs. C’est avec ce gel que l’on construira l’ongle ainsi que le bombé.

4) Le gel de finition

Il s’agit de la dernière étape de la construction de l’ongle. Ce gel doit être posé en couche fine comme le gel de base. Il permet une protection supplémentaire et il apporte de la brillance. Le gel de base et le gel de finition se ressemblent dans la viscosité de la matière qui est assez fuide.

5) Comment bien choisir son gel ?

Dans un premier temps on pourra constater que chacun de ces gels ont leur propre fonction.

On va choisir un gel en fonction de plusieurs choses :

Dans un premier temps, si vous êtes débutante les gel à viscosité « épaisse » et auto égalisant sont recommandés car il coulent beaucoup moins rapidement que les gels fluides.

Cela va vous permettre de pouvoir le travailler un peu plus longtemps sans que cela coule dans les cuticules.

Il va vous permettre de mieux le poser du fait qu’il soit auto égalisant, cela va éviter d’avoir trop de trous ou de bosses lors de vos poses.

Vous aurez seulement à bien limer par la suite sans trop de difficultés.

Ensuite, on va regarder la morphologie du doigt et notamment de la plaque de l’ongle :

  • Ongles plats sans bombés : Sur ce type d’ongles, on peut choisir un gel épais.
  • Ongles légèrement bombés : Sur ce type d’ongles on va pouvoir poser un gel épais ou à viscosité moyenne
  • Ongles bombés naturellement : Sur ce type d’ongles on va préférer un gel plutôt fluide pour pouvoir créer le bombé sans trop épaissir le bombé naturel

Dans tous les cas le bombé est obligatoire, que cela vous plaise ou non, c’est lui qui va amortir les chocs et faire que la pose va tenir.

J’espère vous avoir aidé dans les différents gels de construction de faux ongles

Vous pouvez me retrouver sur ma chaîne youtube, ainsi que sur facebook, instagram et twitter.

A bientôt, Sophie, Roses on the nails.