Les différents protocoles de pose de faux ongles

Les différents protocoles de pose de faux ongles - roses on the nails
Les différents protocoles de pose de faux ongles – Roses on the nails

Bonjour à tous, j’ai décidé de vous écrire ici les différents protocoles de pose de faux ongles car vous êtes nombreuses à vous poser des questions en ce sens. Je vous précise que nous n’avons pas toute la même manière de travailler. Je vous explique tout cela en détail un peu plus bas.

ATTENTION : Toutes les informations que vous trouverez sur ce blog NE SE SUBSTITUENT PAS à une formation certifiante mais elles peuvent vous servir de support personnel.

IMPORTANT :

Avant de commencer sachez que dans certains cas, la pose de faux ongles est vivement déconseillée :

  • Si vous avez moins de 16 ans : A cet âge, la matrice de l’ongle n’est pas arrivée à maturité et moins de 18 ans il est vivement recommandé de demandé un accord parental.
  • Vous avez certaines maladies ( ex : diabète, prise d’antibiotiques etc …. )
  • Vous êtes enceinte : La toxicité des produits utilisés n’est pas clairement établie.
  • En cas de problèmes de santé connus comme en cas de grossesse, il peut être nécessaire d’être hospitalisé ou opéré en urgence et l’oxygénomètre ( petit appareil que l’on met au bout du doigt pour connaître le taux d’oxygène dans le sang ) n’est pas compatible avec les faux ongles.
  • Si vous avez des maladies d’ongles comme la mycose pour la plus connue ou encore d’autres maladies.
  • Si vous travaillez en milieu hospitalier ou si vous faites partie du personnel soignant, vous risquez de transmettre des infections aux patients.
  • En cas d’allergies à certains produits

J’ai quelques précisions importantes à apporter avant de vous parler des différents protocoles.

Dans mes vidéos youtube, vous pourrez constater que j’utilise un primer mais que je n’utilise pas forcément de gel de base pour les constructions d’ongles.

Il faut savoir que si vous avez effectué ou si vous allez effectuer une formation de prothésiste ongulaire, votre formatrice(teur) se doit de vous apprendre le protocole de base qui rend effectivement le primer et la base obligatoire.

Cependant, le protocole peut être différent selon les marques utilisées. En effet, Certaines marques disposent de leurs propres protocoles et donc on utilisera les produits selon les conseils d’utilisation de la marque.

Par exemple dans les conseils d’utilisation du primer de la marque ongle 24, ils expliquent qu’après l’application du primer on peut poser directement le gel de modelage, la pose du gel adhérent ( base ) n’est donc pas obligatoire dans ce cas…de même on peut utiliser le gel de base sans utilisation du primer préalablement. (Attention certaines marques les rendent tous deux obligatoires). De même, en ce qui concerne le nail prep, celui-ci n’est pas obligatoire dans certaines marques alors qu’il le sera dans d’autres marques.

Pour la parenthèse, c’est pour cela que j’effectue mes poses de construction d’ongles avec tous les produits d’une même marque sur la même pose pour ne pas modifier les protocoles.

Il y’a néanmoins des exceptions : Si j’utilise une marque qui ne recommande pas de base après l’application du primer par exemple, mais qu’une de mes clientes à un problème d’adhésion ou des ongles très gras, humide, ou d’autres soucis selon un questionnement bien précis, je m’autoriserai à utiliser des produits d’adhésion supplémentaires ou encore d’échanger un primer sans acide pour un primer acide etc….. mais là encore j’utiliserai les produits de la même marque.

Précision : Par contre, une fois que vous avez effectué la construction d’ongles avec tous les produits de la même marque, vous pouvez utiliser une couleur et faire le nail-art que vous voulez dans la marque que vous souhaitez puisque cela ne jouera pas sur le protocole de construction d’ongles.

Si une marque que vous utilisez ne dispose pas de protocole qui leur est propre, alors vous appliquerez le protocole de base que vous aurez appris en tant que prothésiste ongulaire. (Je me répète mais là encore, en utilisant les produits de la même marque).

Attention, le protocole peut être une fois de plus différent selon si vous êtes esthéticienne ou pas. En effet, pour vous citer un exemple, lors du protocole de préparation de l’ongle, seule l’esthéticienne à le droit de couper les cuticules. En tant que prothésiste ongulaire sans le diplôme d’esthéticienne il vous est interdit et j’insiste bien la dessus de couper les cuticules. Vous n’avez pas le droits de toucher aux peaux. Vous pouvez néanmoins le faire sur vous même bien entendu…

Il est possible, cependant de non pas couper les cuticules mais de les repousser puis de les limer avec une ponceuse électrique comportant un embout adapté.

Attention, l’utilisation de la ponceuse est déconseillée aux débutant(e)s, en effet, il vous faudra un certain temps avant d’apprendre a manier cet outil. Vous pouvez réellement faire très mal a votre cliente ou modèle si vous vous y prenez mal. Il est important que vous appreniez sur vous même dans un premier temps avant de l’utiliser sur d’autres personnes afin d’en connaître les sensations et de vous familiariser avec cet outil.

Attention, nous n’avons pas toutes la même manière de travailler, certaines prothésiste ongulaire appliquent le protocole de base malgré les protocoles des marques.

Une fois de plus, nous devons respecter le travail de chacun et chacune, je ne critique pas la manière de travailler des autres professionnel(le)s mais je vous décris simplement ma façon de travailler.

Dans tous les cas, avant chaque poses, vous devrez faire remplir une fiche de renseignement a votre client(e) en lui posant des questions médicales pour connaître ses antécédents, allergies, etc….

Les protocoles ci dessous peuvent être modifiés selon les protocoles des marques ou selon l’état et le besoin des ongles de vos client(e)s

1) Le protocole de pose d’ongles en gel sur capsules

  1. se laver les mains
  2. se désinfecter les mains et celles de la cliente
  3. présélectionner vos capsules ( la capsule doit bien border l’ongle et tomber parfaitement des deux coter du doigt. Si vous ne trouvez pas votre taille on préfèrera sélectionner une capsule légèrement plus grande puis la limer pour qu’elle retombe parfaitement des deux cotés du doigt ).
  4. repousser les cuticules
  5. limer la plaque de l’ongle avec un grain fin et raccourcir l’ongle naturel
  6. bien dépoussiérer
  7. coller les capsules avec la colle au niveau de l’encoche prévue à cet effet ( certaines capsules n’ont pas d’encoches mais doivent être collé de la même manière en bout d’ongle )
  8. couper la capsule avec la guillotine + limer la capsule au niveau de la plaque de l’ongle pour retirer la démarcation entre la capsule et l’ongle naturel. Limer gentilment la capsule complète avec un grain fin pour créer une adhésion et faire que les produits adhèrent par la suite
  9. mettre en forme , puis dépoussierez
  10. appliquer le nail prep ( déshydratant )
  11. appliquer le primer ( pas de primer acide sur la capsule )
  12. appliquer une base pour gel ( si vous utilisez un gel monophase cette étape n’a pas lieu d’être car le monophase fait office de base, construction et finition )
  13. catalyser 2min sous uv ou 30sec sous led
  14. appliquer le gel de construction puis faire le bombé ( bombé = apex : ces deux mots ont la même définition, apex est le mot anglais )
  15. vous devez catalyser après chaque couches de gel 2 min sous la lampe uv ou 30 sec sous lampe led
  16. dégraisser avec le cleaner
  17. limer pour mettre en forme + bien dépoussiérer
  18. appliquer une couleur ou nail-art ( vsp, colorgel, glitter etc ) + catalysation
  19. appliquer une finition ou bien le monophase en couche fine + catalysation
  20. dégraisser ou non selon la finition utilisée
  21. appliquer une huile a cuticule

2) Le protocole de pose d’ongles en gel sur chablon

  1. se laver les mains
  2. se désinfecter les mains et les mains de la cliente
  3. repousser les cuticules
  4. limer la plaque de l’ongle et raccourcir l’ongle naturel
  5. bien dépoussiérer
  6. placer le chablon dans l’alignement du doigt
  7. appliquer un déshydratant ( nail prep )
  8. appliquer un primer
  9. appliquer un gel de base ( si vous utilisez un gel monophase cette étape est inutile puisque le monophase fait office de base, de construction et de finition )
  10. catalyser 2 min sous uv ou 30 sec sous led
  11. appliquer le gel de construction puis faire le bombé ( bombé = apex )
  12. Cette étape de construction + bombé peut être éffectuée en plusieurs fois ( catalyser les différentes couches de gels 2 min sous lampe uv – 30 secondes sous led )
  13. Retirer le chablon
  14. dégraisser avec un cleaner
  15. mettre en forme puis bien dépoussiérer
  16. appliquer un vernis, colorgel, nail-art etc + catalysation
  17. appliquer une finition ou bien le monophase en couche fine + catalysation ( dégraissez ou non selon la finition utilisée )
  18. appliquer une huile à cuticule

3) Le protocole de pose en résine / acrylique sur capsules

  1. se laver les mains
  2. se désinfecter les mains et les mains de sa cliente
  3. présélectionner vos capsules ( la capsule doit bien border l’ongle et tomber parfaitement des deux coter du doigt. Si vous ne trouvez pas votre taille on préfèrera sélectionner une capsule légèrement plus grande puis la limer pour qu’elle retombe parfaitement des deux cotés du doigt ).
  4. repousser les cuticules
  5. limer la plaque de l’ongle et raccourcir l’ongle naturel
  6. dépoussiérer
  7. coller les capsules
  8. couper la capsule avec la guillotine + limer la capsule au niveau de la plaque de l’ongle pour retirer la démarcation entre la capsule et l’ongle naturel . Limer gentilment la capsule complète avec un grain fin pour créer une adhésion et faire que les produits adhèrent par la suite
  9. mettre en forme puis dépoussiérer
  10. appliquer un déshydratant ( nail prep )
  11. appliquer un primer
  12. prendre une boule d’acrylique avec un pinceau préalablement trempé dans du monomer puis réaliser sa construction ainsi que son bombé ( cette étape peut se faire en plusieurs fois jusqu’à obtention de la forme désirée ).
  13. la résine sèche à l’air libre on ne catalyse surtout pas
  14. limer pour mettre en forme puis dépoussiérer
  15. si vous avez fais la construction avec de la résine de couleur ou paillettes il ne vous reste qu’a appliquer une finition puis catalyser
  16. sinon vous pouvez a cette étape faire un nail-art ou même appliquer un vsp ( vernis semi permanent ) puis catalyser
  17. finir avec une finition puis catalyser
  18. appliquer une huile a cuticule

4) Le protocole de pose en résine / acrylique sur chablon

  1. se laver les mains
  2. se désinfecter les mains et celles de sa cliente
  3. repousser les cuticules
  4. limer la plaque de l’ongle avec un grain fin puis raccourcir l’ongle naturel puis bien dépoussiérer
  5. placer le chablon dans l’alignement du doigt
  6. appliquer un déshydratant ( nail prep )
  7. appliquer du primer
  8. appliquer l’acrylique et créer le bombé avec un pinceau préalablement trempé dans le monomer, puis renouveler l’opération jusqu’à obtention de la forme désirée ( la résine ne se catalyse pas donc on laisse durcir à l’air libre )
  9. Retirer le chablon
  10. limer pour mettre en forme puis dépoussiérer
  11. si vous avez fais la construction avec de la résine de couleur ou paillettes il ne vous reste qu’a appliquer une finition puis catalyser
  12. sinon vous pouvez a cette étape faire un nail-art ou même appliquer un vsp ( vernis semi permanent ) puis catalyser.
  13. finir avec une finition puis catalyser
  14. appliquer une huile a cuticule

5) Le protocole de pose d’ongles en acrygel sur chablon

  1. se laver les mains
  2. se désinfecter les mains et celles de la cliente
  3. repousser les cuticules
  4. limer la plaque de l’ongle puis raccourcir l’ongle naturel puis dépoussiérer
  5. poser le chablon dans l’alignement du doigt
  6. appliquer un déshydratant ( nail prep )
  7. appliquer un primer
  8. appliquer une base en gel puis catalysez 2min uv / 30 sec led
  9. appliquer l’acrygel avec un pinceau puis former l’extension en utilisant votre cleaner afin de modeler votre matière jusqu’à obtention de la forme souhaitée
  10. cette étape de construction + bombé peut être réalisée en plusieurs fois
  11. l’acrygel contient du gel donc on catalyse sous lampe uv 2min / led 30 sec
  12. Retirer le chablon
  13. On dégraisse ( ou non ) il peut arriver selon la marque que l’acrygel ne dispose pas de résidu collant.
  14. limer l’ongle pour le mettre en forme puis dépoussiérer
  15. appliquer du vsp ou nail-art etc…. puis catalyser
  16. appliquer une finition puis catalyser
  17. appliquer une huile a cuticule

6) Le remplissage d’ongles en gel posés préalablement au chablon

Le but d’un remplissage n’est pas de retirer la construction ni de reposer un chablon donc on va remettre en forme sur l’ancienne construction.

  1. Se laver les mains
  2. Se désinfecter les mains et les mains du modèle
  3. Repousser les cuticules
  4. Limer le gel mais pas totalement, il faut limer les parallèles pour remettre l’ongle en forme
  5. Il faudra aussi limer le bombé puisqu’il faudra le replacer suite à la repousse de l’ongle
  6. Une fois cela fait, vous avez une petite partie d’ongle naturel entre les cuticules et l’ancienne construction ( cette partie là vous devez la limer pour blanchir la plaque de l’ongle mais cette fois-ci avec un grain fin
  7. Il faudra bien entendu raccourcir l’ongle selon le souhaite du modèle puis limer par le dessous si l’ongle pique de nez
  8. et bien dépoussiérer
  9. Appliquer du déshydratant et du primer mais seulement sur la partie ongle naturel … ( cela ne sert à rien d’en mettre sur l’ancienne construction )
  10. Une fois cela fait appliquez une base au niveau de la repousse puis catalysez sauf si vous utilisez un gel monophase cette étape est inutile faites directement l’étape 11
  11. Appliquer le gel ( faire la construction puis le bombé ) puis catalysez
  12. Dégraisser
  13. Limer et mettre en forme
  14. Bien dépoussiérer
  15. Appliquer du vsp ou faire un nail art etc puis catalyser
  16. Appliquer une finition puis catalyser
  17. Dégraisser ou non selon la finition utilisée
  18. Appliquer une huile à cuticules

7) Le remplissage d’ongles en acrylique posés préalablement sur chablon

Comme il s’agit d’un remplissage et comme je l’ai dit un peu plus haut, le but d’un remplissage n’est pas de limer la construction complètement, le but c’est de reposer au dessus de l’ancienne construction sans avoir a reposer un chablon

  1. Se laver les mains
  2. Se désinfecter les mains et celles de son modèle
  3. Repousser les cuticules
  4. On ne va bien entendu pas limer la construction complètement on va juste limer les parallèles pour remettre en forme l’ongle, limer le bombé pour le replacer par la suite avec la nouvelle construction, puis on va raccourcir l’ongle ou pas selon l’envie du modèle et bien entendu limer par le dessous aussi si l’ongle pique du nez
  5. Une fois que cela est fait il y’a un petit espace entre les cuticules et l’ancienne construction ( c’est ce que l’on appelle la repousse ) Il s’agit de l’ongle naturel que l’on va venir limer avec un grain fin juste pour blanchir la plaque
  6. On dépoussière bien
  7. Appliquer un déshydratant
  8. Appliquer le primer
  9. Refaire la construction avec la poudre acrylique et le monomer ( + construction du bombé ) laisser sécher à l’air libre
  10. Limer puis mettre en forme
  11. Dépoussiérer
  12. Appliquer un vsp, faire un nail-art etc ( catalyser )
  13. Appliquer une finition ( catalyser )
  14. Appliquer une huile à cuticules

8) Le protocole de pose en vernis semi permanent ( sur ongles naturels )

( Pour votre information, le primer ne fait pas partie du protocole de pose de vernis semi permanent mais il peut être utilisé de façon optionnelle )

Je précise que dans chacun des protocoles cités ci-dessus et ci-dessous, les protocoles peuvent être modifiés selon les protocoles des marques ainsi que de l’état des ongles de vos client(e)s.

  1. se laver les mains
  2. se désinfecter les mains puis celles de sa cliente
  3. repousser les cuticules
  4. limer la plaque de l’ongle puis donner une jolie forme à l’ongle naturel
  5. dépoussiérer
  6. dégraisser la surface de l’ongle avec un coton imbibé de cleaner ( obligatoire )
  7. Déshydratant ( optionnel )
  8. Primer ( optionnel )
  9. appliquer une base vsp ( ou un base and top est idéal il fait office de base et de finition ) , on applique en couche fine
  10. on catalyse
  11. appliquer une couleur en une ou deux couches selon la couvrance
  12. catalyser comme d’habitude
  13. appliquer une finition ( finition pour vsp ou base and top ) + catalysation
  14. on dégraisse la couche collante de la finition
  15. appliquer une huile à cuticule

9) Dépose de vernis semi permanent à l’acétone ou au Easy soak off remover ( même technique )

  1. Se laver les mains
  2. Sé désinfecter les mains et celles de son modèle
  3. Repousser les cuticules pour pouvoir ensuite bien appliquer l’acétone ou le easy soak off remover sur tout le vernis . Cette étape peut être effectuée également après le retrait du vsp
  4. Limer légèrement le vernis pour faciliter le travail de l’acétone ( vous devez retirer tout le brillant )
  5. imbiber un coton d’acétone ou de Easy soak off remover puis placez le sur votre ongle en refermant avec un aluminium pour en faire une papillote. ( Il existe des papillotes toute faites et prêtes à l’emploi )
  6. Laisser poser 10-15 minutes pour l’acétone, ou 5-10 minutes au Easy soak off remover
  7. Retirez les papillotes
  8. Retirer le vernis restant avec un bâtonnet manucure
  9. Eliminer les résidus de matière ( vous ne devez pas forcer et abîmer l’ongle, si le produit n’a pas agit correctement, laissez poser quelques minutes supplémentaires )
  10. Les petits résidus restant peuvent être limés avec un bloc polissoir ou une lime à grain fin ( j’insiste sur le grain fin )
  11. A cette étape vous pouvez repoussez les cuticules comme je vous l’ai expliqué à l’étape 3 et remettre l’ongle naturel en forme
  12. on dépoussière, au besoin passez un petit coup de cleaner
  13. Nettoyer les ongles proprement
  14. Appliquer les soins des ongles selon le besoin des ongles des client(e)s ( durcisseur, soins calcium, kératine etc )
  15. Terminer avec une huile à cuticules pour hydrater les peaux

10) Le protocole de gainage d’ongles naturels ( en gel )

  1. Se laver les mains
  2. Se désinfecter les mains et les mains de votre modèle
  3. Repousser les cuticules
  4. Limer la plaque de l’ongles avec un grain fin puis donner une jolie forme à l’ongle naturel
  5. bien dépoussiérer
  6. Appliquer du déshydratant
  7. Appliquer le primer
  8. Appliquer une base ( si vous utilisez un gel monophase cette étape est inutile ) puis catalysez
  9. Appliquer le gel que vous aurez choisi puis faire le bombé ( le bombé est toujours obligatoire même sur un gainage d’ongles courts, il sera bien entendu moins volumineux que sur forme longue mais c’est ceci qui va absorber les chocs et empêcher la casse )
  10. Catalyser 2min sous lampe uv ou 30 secondes sous led
  11. Dégraisser à l’aide d’un cleaner
  12. Mettre en forme
  13. bien dépoussiérer
  14. Ici vous pouvez faire un nail-art, vsp, etc puis catalyser
  15. Appliquer une finition
  16. Dégraisser ou non selon la finition utilisée
  17. Appliquer une huile à cuticules

11) Le protocole de gainage sur ongles naturels ( en acrylique )

  1. Se laver les mains
  2. Se désinfecter les mains et les mains de son modèle
  3. Repousser les cuticules
  4. Limer la plaque de l’ongle avec un grain fin puis donner une jolie forme à l’ongle naturel
  5. Bien dépoussiérer
  6. Appliquer un déshydratant
  7. Appliquer le primer
  8. Prendre une boule d’acrylique avec le liquide monomer puis la poser au centre du doigt
  9. Modeler l’ongle naturel jusqu’à obtenir le résultat souhaité ( cela peut se faire en plusieurs fois + faire un jolie bombé ) puis laisser sécher à l’air libre
  10. Limer et mettre en forme l’ongle
  11. Bien dépoussiérer
  12. Une fois que vous avez terminé vous pouvez terminer par du nail-art ou la pose d’un vsp etc ( le vsp est compatible avec l’acrylique ) puis catalyser
  13. Poser une finition puis catalyser
  14. Appliquer une huile à cuticules

12) Le protocole de dépose d’ongles en gel, en acrygel ou en résine acrylique c’est le même protocole ( dépose à la lime )

  1. Se laver les mains
  2. Se désinfecter les mains et celles de son modèle
  3. Repousser les cuticules
  4. Limer dans un premier temps la finition et la couleur ( Vous pouvez utiliser un gros grain pour gagner en rapidité lors de la dépose mais on prendra ensuite un grain fin pour ne pas abîmer l’ongle naturel )
  5. Si vous ne savez pas où vous en êtes entre l’ongle naturel et la construction, vous pouvez passer un coup de cleaner
  6. Ensuite on lime la construction ( au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’ongle naturel on va prendre un grain fin pour ne pas abîmer l’ongle naturel )
  7. Une fois que vous avez limé la plus grosse partie de la construction il va vous rester une fine couche de gel, d’acrylique ou acrygel. Il est vivement conseillé de la laisser car l’ongle naturel à été fragilisé par la construction. En effet l’ongle n’ayant pas reçu la lumière durant tout ce temps, une sensibilité peut se créer et celle ci peut être douloureuse selon les personne. C’est pourquoi il est recommandé de laisser une fine couche de votre construction.
  8. On dépoussière bien de façon à ce qu’il ne reste plus aucun résidu de poussière
  9. On applique les soins ( soins kératine, calcium etc )
  10. On applique un durcisseur
  11. Et on fini avec l’huile à cuticules

13) Le protocole de dépose de l’acrylique ( résine ) à l’acétone

L’acrylique peut se retirer avec un produit de fonte et pas seulement à la lime ou à la ponceuse.

  1. Se laver les mains
  2. Se désinfecter les mains et les mains de son modèle (ou client(e))
  3. Repousser les cuticules pour pouvoir ensuite bien appliquer l’acétone sur tout le vernis ( cette étape peut être réalisée aussi après la dépose de la construction et avant la mise en forme de l’ongle )
  4. Vous devez limer la finition brillante à l’aide de votre lime pour que le produit acétone puisse bien pénétrer dans les différentes couches et ainsi correctement agir
  5. Si vous avez utilisé du vsp au dessus de l’acrylique aucun soucis celui ci partira également avec l’acétone.
  6. Imbiber un coton d’acétone puis déposez le sur votre ongle en prenant soin de bien refermer cela avec votre papillote ( papier aluminium )
  7. Il s’agit de la même méthode que le retrait d’un vsp
  8. Patientez 10 -15 minutes
  9. Retirez les papillotes
  10. A l’aide d’un bâtonnet de manucure retirer votre construction qui doit avoir fondu, si vous voyez que cela n’est pas suffisant et que c’est un peu dur, ne forcez pas, laissez poser quelques minutes supplémentaires votre papillote imbibée d’acétone.
  11. Une fois l’acrylique retiré, il peut rester quelques petits résidus, ceux-ci peuvent être retirés à l’aide d’un bloc polissoir ou bien d’une lime à grain fin
  12. Ici, vous pouvez repoussez les cuticules comme je vous l’ai expliqué à l’étape 3
  13. Mettre en forme l’ongle naturel
  14. On dépoussière bien, au besoin vous pouvez passer un petit coup de cleaner
  15. Nettoyer les ongles correctement
  16. Appliquez les soins des ongles selon le besoin des ongles des clients ( calcium, kératine etc…. )
  17. Appliquer un durcisseur
  18. Appliquer une huile à cuticules pour hydrater les peaux

J’espère avoir pu vous aider à y voir plus clair dans les différents protocoles de pose de faux ongles, en tout les cas, si vous avez des question n’hésitez pas à me les poser.

Vous pouvez me suivre sur mes réseaux sociaux : twitter , instagram, facebook, pinterest ainsi que su ma chaîne youtube.

Si vous voulez en savoir plus, je vous laisse une fiche métier prothésiste ongulaire et une fiche métier beauté du regard (styliste en extension de cils).

A bientôt, Sophie, Roses on the nails